Une ville en mouvement

La commune de Saint Soupplets (1378ha, 2890 habitants au dernier recensement de 1999), est située en Seine et Marne, arrondissement de Meaux, canton de Dammartin en Goële.
Au carrefour de la RN330 et de la RD 401, elle est aisément reliée par la route à Meaux (vers le Sud) et Senlis (vers le Nord) et, par la RD401 et l'autoroute A104, à Paris (45mn environ).
Le bourg constitue une unité d'un seul tenant au milieu de plus de 1000ha de terres agricoles, vierges de toute urbanisation.


Saint Soupplets - Une ville en mouvement

Schéma régional de cohérence écologique
L'élaboration du schéma régional de cohérence écologique est désormais soumis à enquête publique.
Téléchargez la lettre d'information sur la trame verte et bleue d'Ile-de-France jointe.
 


Saint Soupplets - Un site naturel


Le territoire de Saint Soupplets est pour l'essentiel une vaste plaine agricole, domaine essentiellement d'une culture céréalière hautement mécanisée. Seule la butte de Montgé constitue un élément de relief qui culmine à 174m. Ce relief est couvert par le bois de Saint Soupplets qui est rattaché à un massif boisé très important (bois de Montgé).


Saint Soupplets - Un site construit


Saint Soupplets a toujours fait figure de « bourg central » pour les communes voisines du plateau, longtemps exclusivement rurales et moins bien équipées. Avant 1940, la commune faisait déjà figure de bourg «moderne», héritier d'une tradition historique locale, mais aussi très actif et toujours en avance sur son temps. Elle fut, par exemple, l'une des premières à bénéficier de l'électrification dès 1910 et plus tard, d'un réseau d'assainissement.

 


Saint Soupplets - Démographie

Croissance :

Nbre habitants
(Source INSEE)
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2010
656 757 1121 2008 2721 2890 3270 3272

Elle a été forte, mais inférieure à nombre de communes du canton :
La population a augmenté de façon significative à partir de 1968, avec une forte accélération de 1975 à 1982 : elle a plus que triplé en 20 ans. Depuis 1990, cette croissance s'est fortement ralentie : 169 habitants seulement entre 1990 et 1999, ce qui représente un accroissement de 6.2% quand celui de l'arrondissement était de 11.5% et celui du département 10.7%.
Cinquième commune du canton qui en compte 23 par sa population en 1968, elle l'était toujours en 1988. En 1999, son importance relative était toujours la même. Cette stabilité de St Soupplets dans la configuration démographique du canton a été accompagnée de «poussées» très différenciées dans les autres communes : l'apport principal de population du canton s'est en effet porté sur les communes de Dammartin, Othis et St Pathus.
C'est donc sans doute, moins au poids arithmétique de sa population et à sa vitesse de croissance qu'à un dynamisme qui lui est propre, que St Soupplets doit de conserver sa vocation et son image de centralité, ainsi que le maintien de son rayonnement local.


Saint Soupplets - Logements

Le parc logement est caractérisé par une grande majorité de logements individuels (83%) de grande taille et habités par leur propriétaire. Le secteur locatif aidé n'est pas négligeable avec 15% du parc logement en 1999 dont 60% en individuel. L'intérêt qualitatif de l'habitat individuel est évident. Cependant, ce type d'habitat s'accompagne d'un affaiblissement important du taux de renouvellement des ménages et diminue donc d'une bonne part les effets escomptés sur la dynamique démographique et le renouvellement de la population.
Par ailleurs, on note également une augmentation remarquable des petits logements (1/2 pièces) dont la part passe de 7.3% en 1990 à 11.2% en 1999. Ce type d'accroissement est à rapprocher notamment du phénomène de décohabitation des jeunes.