Accès Facebook
Accès Facebook
Accueil   |   Votre commune   |   Saint Soupplets - Une ville en mouvement
Saint Soupplets - Une ville en mouvement

La commune de Saint Soupplets (1378ha, 2890 habitants au dernier recensement de 1999), est située en Seine et Marne, arrondissement de Meaux, canton de Dammartin en Goële.
Au carrefour de la RN330 et de la RD 401, elle est aisément reliée par la route à Meaux (vers le Sud) et Senlis (vers le Nord) et, par la RD401 et l'autoroute A104, à Paris (45mn environ).
Le bourg constitue une unité d'un seul tenant au milieu de plus de 1000ha de terres agricoles, vierges de toute urbanisation.


Saint Soupplets - Une ville en mouvement

Schéma régional de cohérence écologique
L'élaboration du schéma régional de cohérence écologique est désormais soumis à enquête publique.Téléchargez la lettre d'information sur la trame verte et bleue d'Ile-de-France jointe.


Saint Soupplets - Un site naturel

Le territoire de Saint Soupplets est pour l'essentiel une vaste plaine agricole, domaine essentiellement d'une culture céréalière hautement mécanisée. Seule la butte de Montgé constitue un élément de relief qui culmine à 174m. Ce relief est couvert par le bois de Saint Soupplets qui est rattaché à un massif boisé très important (bois de Montgé).
Le développement de l'urbanisation depuis les années 70 a, bien sûr, provoqué une diminution des terres agricoles. Cette économie agricole est toujours présente dans le bourg lui-même : 7 corps de ferme y sont en activité et y impriment de leur marque la vie quotidienne.
Des carrières à ciel ouvert autorisées sont présentes sur la commune (environ 30ha), elles bordent les lisières Sud, Sud Est du bois de Montgé et sont d'un point de vue économique, étroitement liées à l'implantation et à l'avenir de l'activité plâtrière représentée par l'usine KNAUF. Celle-ci, dans le cadre de son expansion souhaite étendre la zone d'extraction gypsifère vers l'Ouest sur le bois de St Soupplets sur une emprise d'environ 100ha.

 

Saint Soupplets - Un site construit

Saint Soupplets a toujours fait figure de « bourg central » pour les communes voisines du plateau, longtemps exclusivement rurales et moins bien équipées. Avant 1940, la commune faisait déjà figure de bourg «moderne», héritier d'une tradition historique locale, mais aussi très actif et toujours en avance sur son temps. Elle fut, par exemple, l'une des premières à bénéficier de l'électrification dès 1910 et plus tard, d'un réseau d'assainissement.
La commune a conservé un niveau de services quotidiens très supérieur à celui des villages d'alentours, ce qui a d'ailleurs facilité l'accueil de la nouvelle population des différents lotissements.
A l'exode rural, fortement ressenti après la guerre de 1940, la commune réagit en amorçant dès les années 60 une véritable politique communale de développement résidentiel. Cette politique visait à maintenir l'importance du bourg dans l'armature rurale grâce à la création volontaires de logements locatifs et d'équipements collectifs destinés à fixer sur le territoire communal une population qui n'est plus agricole.
Depuis les années 1980, les développements résidentiels se sont principalement effectués sur les franges Sud Est du bourg. Ces ensembles, s'ils sont restés à dominante de logements individuels, ont cependant mixé diverses formes d'habitat : le logement social y est représenté sous forme de petite unités de logements individuels ou de petits collectifs d'une dizaine de logements chacun.
Les développements industriels et commerciaux renforçaient leur emprise à l'ouest de la RN330.
Le site construit est aussi fortement imprégné de la présence des corps de ferme. Suivant l'évolution et les exigences du monde agricole et des modes d'exploitation, certains corps de ferme seront amenés à se transformer profondément. Le cadre bâti de ces ensembles constitue un patrimoine souvent exceptionnel qui mérite une attention toute particulière.
C'est ainsi que l'histoire et une forte volonté communale ont constitué et renforcé l'attractivité et la centralité de Saint Soupplets sur l'Est du canton de Dammartin.
Cette attractivité se fonde sur la présence d'équipements, commerces ou services qui dépassent les besoins de la seule population communale : centres commerciaux, marché hebdomadaire, médecins, infirmiers, paramédical, pharmacie, agences bancaires, agences immobilières, Poste, Gymnases, collège, différents équipements sportifs, permanence notariale en mairie, Gendarmerie, salle des fêtes. et prochainement l'ouverture d'un Centre d'Intervention de Pompiers.

 

Saint Soupplets - Démographie

Cette structure par âge se caractérise par une forte représentation de toutes les tranches d'âge «actives» (moins de 60ans) et spécialement des moins de 40ans.
On constate néanmoins une évolution vers une augmentation de la tranche des 40 à 59ans, qui en 1999 est devenue identique à la valeur départementale, alors que les moins de 40ans restent très fortement représentés, à l'inverse des plus de 60ans. Parallèlement, la tranche des moins de 20ans ne cesse de diminuer. Ce vieillissement «relatif» est vraisemblablement du au ralentissement du solde migratoire et/ou d'un marché du logement orienté vers cette classe d'âge. Ce phénomène, amorcé en 1990, est largement confirmé en 1999, puisqu'il étend désormais à toutes les classes d'âge de plus de 40ans.

 

Saint Soupplets - Logements

Le parc logement est caractérisé par une grande majorité de logements individuels (83%) de grande taille et habités par leur propriétaire. Le secteur locatif aidé n'est pas négligeable avec 15% du parc logement en 1999 dont 60% en individuel. L'intérêt qualitatif de l'habitat individuel est évident. Cependant, ce type d'habitat s'accompagne d'un affaiblissement important du taux de renouvellement des ménages et diminue donc d'une bonne part les effets escomptés sur la dynamique démographique et le renouvellement de la population.
Par ailleurs, on note également une augmentation remarquable des petits logements (1/2 pièces) dont la part passe de 7.3% en 1990 à 11.2% en 1999. Ce type d'accroissement est à rapprocher notamment du phénomène de décohabitation des jeunes.

Mise à jour de la page le mercredi 10 février 2021

MAIRIE DE SAINT SOUPPLETS

Château de Maulny
77165 Saint Soupplets

mairie@saint-soupplets.fr

Tél. : 01 60 01 50 49

Les horaires

Lundi et jeudi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 18h00

Mardi et mercredi de 8h30 à 12h00

Vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30

Création Mak2
   |   Hébergement MaSolutionWeb.com
Saint-soupplets.fr 2007-2021
   |   Mentions légales